support de peinture
chassis_sur_toile

Pour Artistes: Différents Types de supports de peinture

Added by useradmin

0 reviews

Listed in Art

Follow:

Contact Listing Owner

Contact the Listing Owner

To inquire about this listing, complete the form below to send a message to the listing owner.


Il est possible de peindre sur tout pourvu que le soutien de la matière soit une surface recouverte d’un enduit qui puisse conserver l’application des pigments colorés et leur éviter le contact direct avec le support, ce qui d’un point de vue chimique serait nuisible.

La pierre en général (calcaire, marbre, ardoises, plaques de laves). Le métal, le papier, le parchemin, le carton sont aptes à recevoir une pellicule picturale, après passage d’un enduit.

Le bois c’est un des supports les plus anciens, beaucoup de chefs-d’œuvre anciens ont été exécutés sur bois jusqu’au XVIIIe siècle. De nos jours très peu utilisé parce que peu maniable pour de grandes surfaces du fait de son poids, et comme toute matière vivante il travaille toujours plus ou moins selon les variations hygrométriques. Enfin d’un point de vue économique le bon  bois revient cher.

Dans l’ancien temps on utilisait le charme, le peuplier, le tilleul, l’acajou, le saule,le chêne surtout dans le nord de la France, le noyer dans le sud.

Les essences dont il convient de se méfier comme le pin car sa résine attaque généralement colles, huiles et vernis.

Si malgré tout vous voulez peindre sur ce matériau essayez de rester sur des surface de moins de 1 mètre. Au delà, il faut considérer que tout panneau d’une dimension  par exemple plus de 1.5 m sur moins de 1 cm, d’épaisseur aura tendance à travailler. Par conséquent il faudra tout simplement obtenir un panneau d’une épaisseur plus importante, donc plus lourd et plus cher !!!

Comme le bois a tendance à une certaine rétractibilité, il est conseillé d’enduire le dos et les côtés du panneau d’huile de lin.

La surface sur laquelle on va peindre doit être bien plane, mais pas trop lisse pour faciliter l’adhérence de l’enduit,(ex. les bois médiums).

Le contre-plaqué surtout lorsqu’on désire exécuter une œuvre de petit format ou faire une étude.

chassis_sur_toile

La toile le support le plus courant, parce que plus maniable, surtout lorsqu’il s’agit de grandes surfaces, puisqu’on peut alors la rouler.

Le lin, le coton de très bons supports faciles à préparer (pour les puristes qui continuent à apprêter leur toile). Le coton en revanche peut présenter une certaine une porosité et une sensibilité hygrométrique assez importante (souvent en premier prix, parfois fin comme du papier à cigarettes).

Pour la petite histoire le jute, beaucoup plus grossier, très utilisé par le passé pour les décors de théâtre, assez difficile à apprêter.

La toile de lin est connue depuis l’antiquité. En Egypte, elle était utilisée en combinaison avec des feuilles de papyrus pour servir de support aux peintures des momies. Beaucoup de portraits de la période hellénistique sont peintes sur toiles de lin sur châssis bois.

La toile est présentée tendue sur un châssis de bois, de préférence à clés, c’est-à-dire comportant de petites lames de bois de forme plus ou moins rectangulaires, placées dans des encoches taillées dans les angles du châssis. La tension de la toile peut être ainsi modifiée à volonté selon qu’on enfonce plus ou moins ces petites pièces dans leur rainure.

Les autres supports, l’Isorel est un panneau de fibres dures obtenu par traitement du bois sous haute pression (craint l’humidité).

Le carton à condition qu’il soit suffisamment épais, peut aussi fournir un support.

Mais ces derniers supports ont une forte tendance à absorber l’humidité et à « se gondoler », même en prenant la précaution d’enduire de colle ou d’huile les deux faces.

Le papier, surtout le papier à dessin, avec une simple couche de colle ou de vernis léger, peut devenir un très bon support. Cependant il est conseillé, une fois la peinture terminée, de renforcer votre support avec du bois, carton, isorel ou toile (bien des œuvres de maîtres anciens sont peintes sur papier(cf. La vierge aux chérubins de Rubens).

Le cuivre, le zinc, le fer parfois, mais surtout le verre,constituent aussi de bons supports. Pour plus de renseignements vous pouvez visiter l’url suivante: https://www.balibart.com/fr/

Add Your Review

Please login or register to add your review.

Vantage Theme – Powered by WordPress.
 

Cette annuaire est gérer par consultant SEO et l'http://rushdamage.fr/ .

 
Aller à la barre d’outils